Qui suis-je?

Frédéric Dalléas

 

Né en 1972 à Bordeaux, j’ai fait mes études supérieures à Paris, me spécialisant au fil des années en philosophie et en chinois. Reçu à l’École Normale Supérieure de Fontenay Saint-Cloud en 1993, je pars pour Taïwan quatre ans plus tard : j’y dirige l’Alliance française de Kaohsiung pendant un an et demi.

À mon retour à Paris, je suis nommé traducteur-interprète en chinois assermenté auprès des Tribunaux. Je travaille également en tant que correcteur sur le Grand dictionnaire Ricci de la langue chinoise. Parallèlement, je me lance dans l’écriture de guides de voyage pour les Éditions Dakota, puis pour Lonely Planet. Je continue par ailleurs à m’investir au sein de l’association Les Arts en Soleils, que j’ai participé à créer en 1996 (animation culturelle et programmation de concerts). Enfin, je cofonde avec le chanteur guinéen Yéro Bobo Bah le groupe Yéau Terré Foulbé, dont je reste le bassiste pendant 7 ans, et dont je serai aussi le manager quelque temps.

En 2004, je découvre l’Algérie dans le cadre d’un projet organisé par la plasticienne Dalila Dalléas Bouzar, plus connue alors sous le nom de Louzla Darabi, qui me demande, au côté d’autres auteurs et journalistes, d’écrire sur un atelier de peinture qu’elle destine aux femmes d’Oran. J’y rencontre les Alchimistes, un groupe de fusion jazz-gnawa, dont je deviens le bassiste, et avec qui je pars en tournée en Finlande.

Je reviens plus activement au chinois en 2006, lorsque se présente l’opportunité de servir d’interprète à Mo Yan – futur prix Nobel de littérature – et à Wang Anyi, invités du festival Étonnants Voyageurs, à Saint-Malo. En 2009, j’emménage à Berlin :  j’y passe quatre années, au cours desquelles je me rapproche de la communauté chinoise de la capitale allemande. En 2010, je commence à travailler pour des agences de voyage taïwanaises spécialisées dans l’organisation de voyages d’affaires pour une clientèle chinoise et taïwanaise participant à des salons en Europe, ce qui stimule mon activité de traducteur-interprète en chinois (sites Internet, essais littéraires, documents techniques, actes d’état civil…).

De retour dans la région de Bordeaux depuis fin 2013, je continue plus que jamais à m’investir dans le domaine de la traduction et de l’interprétariat. En 2014, je participe de nouveau au festival Étonnants Voyageurs, en tant qu’interprète de Murong Xuecun et de Chan Koonchung (Chen Guanzheng). Début 2015, je traduis pour le site d’information Rue89 les sous-titres du documentaire de Chai Jing Sous le dôme, sur la pollution en Chine. Je participe dans la foulée en tant qu’interprète à une table-ronde sur le développement durable organisée à l’occasion de la visite d’une délégation de la mairie de Kaohsiung à Bordeaux, ce qui me conduit à travailler à plusieurs reprises avec la société Europlasma. En octobre, je propose au Monde la traduction en français d’un discours de Murong Xuecun sur la censure en Chine, qui est publié dans les pages Débats de l’édition du 24 du même mois. Aujourd’hui, je poursuis mon activité de traducteur-interprète auprès de clients aussi variés que SDI Media, Wonder Travel, Sylvie Amar Studio, Gresea Echos, Voyages Chine, Bai Nien Business Services, CMC Vietnam…

我是法国人,中文名字为戴杰礼。1972年于法国西南著名城市波尔多出生,长期从事中法文翻译的工作。