Les Shamate, lumières fluo dans la nuit de l’underground chinois

Shamate

Avec leurs coupes de cheveux exubérantes directement inspirées par les super-héros des anime japonais et leur style vestimentaire hétéroclite façon grunge extrême-oriental, les Shamate 杀马特 (terme dérivé, par adaptation phonétique, de l’anglais « smart », au sens de « chic, élégant ») détonnent dans le paysage de la Chine contemporaine. Le réalisateur Li Yifan 李一凡 leur donne la parole dans un documentaire passionnant qui, dans le prolongement de ses films précédents (Mise en eau en 2004 et Chroniques de Longyang en 2008) continue à questionner le prix payé par la Chine au fil de sa mutation vers la modernité. Article à lire ici sur le site East is red. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *